jurrasicworld3

23 juin 2015

Jurassic World : 20 ans pour ouvrir le parc…

jurrasicworldATTENTION SPOILERS

Ma note :

Synopsis : L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.(source : Allocine)

Critique : Plusieurs mois que je n’ai pas écris une seule ligne mais avec la sortie de Jurassic World, je me sentais obligée d’en faire une critique. Pourquoi ? Parce que Jurassic Park a bercé mon enfance et reste un de mes films préférés. Qui n’a jamais rêvé que ce genre de parc puisse réellement exister ? Ok, on aurait un peu peur de ne jamais en sortir mais quelle avancée pour l’humanité, quelle découverte !  Que savons-nous vraiment de ces animaux éteints depuis plusieurs millions d’années ? Le T-Rex a t-il vraiment une vision limitée ? Les vélociraptors sont-ils aussi intelligents qu’on le pense ? J’avoue, je rêverai de voir tout cela en vrai ! Pourquoi a t-on une telle fascination pour ces grandes bébêtes féroces ? Peut-être parce qu’ils paraissaient invincibles et ont pourtant définitivement disparus…

Venons-en au film, en lui-même ! Plus de 20 ans après la sortie de Jurassic Park, Jurassic World nous propose une concrétisation de notre rêve le plus fou (ou notre cauchemar, au choix!) et nous ouvre les portes du parc le plus extraordinaire qui soit ! La première déception que j’ai eu, c’est que le film commence, plusieurs années après l’ouverture du parc. Vu la publicité autour du film : « Le parc est ouvert » etc…j’imaginais que nous verrions l’ouverture « en direct ». Or ce dernier existe depuis plusieurs années déjà et engrange une petite fortune tous les ans. Le film réside surtout sur le fait d’impressionner toujours plus le public, en créant un véritable monstre, l’Indominus Rex. Un tiers T-Rex, un tiers Vélociraptor et un tiers Caméléon. En clair, une véritable machine à tuer ! Je trouve dommage que le film ne se soit pas cantonné à l’ouverture du parc avec les dinosaures que l’on connait tous. Créer un autre dino est, pour moi, superficiel et totalement inutile ! ça enlève le charme de ce que l’on connaissait du premier volet. Il y a une réelle différence, entre recréer une espèce disparue et en créer une de toute pièce.

jurrasicworld2

Tout Jurassic Park repose sur le fait de redonner vie à des êtres disparus depuis des millions d’années. Connaître et découvrir ce qui nous a précédé ! Or, même si Jurassic World nous propose une floppée de dinos connus, le film se centre, principalement sur l’Indominus Rex, qui a vraiment un nom de m**** au passage ! Autant le premier film explosait de génie dans sa simplicité, autant celui-ci a trop vouloir compliquer les choses, en devient, parfois ridicule. Notamment, l’héroïne qui fuit le T-Rex en talons aiguilles…Comme disait Coluche « Je me marre!!! » Plusieurs petites choses comme ça étaient plutôt risibles. Sans compter, que celui-ci s’axe sur le côté rentable du parc ! Le film parle beaucoup (trop?) d’argent : comment faire toujours plus de bénéfices ? A contrario, le premier Jurassic Park était soutenu par la phrase culte du Professeur Hammond « J’ai dépensé sans compter ». En effet, le plus important dans toute cette incroyable histoire était la découverte de l’impossible ! L’émerveillement devant le gigantisme de ces créatures d’autrefois ! Alors que Jurassic World cherche juste à augmenter son chiffre d’affaire en créant une bête moitié dino moitié reptiles multiples…

En ce sens, les personnages du premier volet manquent ! Il aurait été judicieux que certains comme le Docteur Grant fasse une apparition. Évidemment le regretté Pr Hammond n’est plus mais par contre, le film lui rend hommage à de nombreuses reprises. J’aurais aimé voir, 20 ans plus tard, d’anciens même les enfants de l’époque devant le parc, qui les a tant fait cauchemarder.

A côté de ça, le film est sympatoche. Les acteurs sont attachants ! Et le « plus » est sans conteste : le héros qui dompte les vélociraptors ! De prime abord, ça semble être une folie… Mais quel animal ne peut pas se faire dompter ?! L’idée n’est donc pas si stupide…

Le film est à voir pour tous les fans de la première génération et les autres ! Il est bien fait, les effets spéciaux sont hallucinants et l’humour est très présent même si certaines parties traînent en longueur. Je le reverrai sans doute une seconde fois après avoir revu (encore !) le premier Jurassic Park.

Laissez un commentaire sur Jurassic World : 20 ans pour ouvrir le parc…

  1. Hello, super article ! Je t’ai nominé au Liebster Award, un jeu entre bloggeurs qui sert à découvrir ce que font les autres :
    https://dailygreen.wordpress.com/2016/04/13/decouverte-de-nouveau-blogs-liebster-award/#more-743

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *