interstellar

25 novembre 2014

Interstellar en un mot : étourdissant !

interstellarATTENTION SPOILERS

Ma note :

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire. (source : Allociné)

Interstellar est sans aucun doute, un véritable chef d’œuvre de Christopher Nolan ! Bien au dessus du très plébiscité Gravity. Il nous impose une toute nouvelle vision des choses, où l’espace et le temps n’ont plus du tout la même dimension. Si vous pensiez connaître les mystères de l’univers, Interstellar vous fait revoir votre copie et vous laisse totalement dérouté.

L’habilité du film est de jouer sur des sciences connues et vérifiées, qui nous porte à croire qu’il pourrait presque être prophétique. En effet, les trous de ver, les trous noirs, les galaxies parallèles sont des vérités scientifiques prouvées. Rien ne nous interdit de penser que dans le futur, l’Homme ne pourra pas traverser les galaxies pour explorer d’autres mondes. D’ailleurs, le film est malin puisqu’on ne sait pas réellement en quelle année nous sommes quand il commence. Nous savons juste que nous sommes probablement assez loin dans le futur, puisque la Terre a changé et que beaucoup de choses n’existent plus (exemple de l’IRM dont parle le héros ou des bouquins d’histoire modifiés).

Le plus marquant dans Interstellar c’est le rapport avec le temps, qu’entretiennent nos personnages. J’avoue que la scène la plus marquante pour moi restera le moment où Cooper et Brand remontent de la planète, placée près du trou noir, et que leur coéquipier leur apprend que 23 ans se sont écoulés depuis leur départ, alors qu’ils ont eu l’impression d’y rester à peine 1h voire moins. Cooper qui espérait tant rentrer un jour, revoir ses enfants, sait désormais qu’eux n’ont plus d’espoirs de le revoir. Il visionne alors les 23 années de vidéos qu’il recevait malgré tout. Il apprends que son père est mort, que son fils a une femme et un enfant et que sa fille, a le même âge que lui lorsqu’il est parti pour l’expédition. Le film crée un réel sentiment de malaise et de vertige. Il questionne et fait beaucoup réfléchir sur les nombreuses théories qui entourent l’espace et le temps. Le spectateur est comme drogué, nourri par des questions existentielles, qui l’empêche de réfléchir, de façon claire et terre à terre.

Interstellar ouvre les portes d’un tout nouveau genre de film, celui dont la morale et la finalité traversent l’écran, pour nous toucher au plus profond de nous et chambouler la vision que nous pouvions avoir de notre monde et de notre galaxie. Même si certaines questions restent en suspens notamment sur cette fin très controversée, on ne peut que s’agenouiller devant un tel génie cinématographique. Je suis sortie différente de cette salle de cinéma et je suis persuadée que de nombreux personnes auront ce même sentiment de vertige face à ce film, qui vous met la plus grande claque intergalactique de l’histoire.

2h49 de film mais pas une seule seconde de répit. Un film à couper le souffle, qui vous chamboulera à coup sûr. Je le conseille à tous, j’aurais même voulu mettre plus de 5 étoiles mais mon applicatif ne me le permet pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *